Devenir pasteur·e ?

questions & réponses sur le ministère pastoral

Accueil > Formation > Comment devenir pasteur·e sans diplôme ?

Comment devenir pasteur·e sans diplôme ?

samedi 11 janvier 2020, par Nicolas Friedli

En Suisse romande, dans les Églises protestantes réformées, il n’est pas possible de devenir pasteur·e sans diplôme. Pour entrer en stage pastoral, un master en théologie protestante d’une université de Suisse romande est requis. La théologie pratique doit avoir été suivie en master.

Pour aller plus, loin, il faut d’entendre sur ce que signifie « sans diplôme ». Et proposer sous forme de quelques exemples les moyens d’arriver à l’équivalence du titre universitaire requis.

Master en théologie d’une faculté hors de Suisse romande

Une des facultés de théologie protestante de Suisse romande va décerner une équivalence de titre si elle reconnaît la faculté d’étude et la validité du cursus suivi et sanctionné.

Si le cursus est considéré comme incomplet, des rattrapages seront demandés aux candidat·e·s. Ce peut-être le cas, notamment, en théologique pratique.

À notre connaissance, les titres des facultés protestantes non-francophones de Suisse (Bâle, Berne et Zurich), des facultés de Montpellier, Paris et Strasbourg et d’un certain nombre de facultés allemandes sont reconnus assez facilement.

Il peut être prudent, pour les personnes encore en études et qui envisagent un stage pastoral en Suisse, de contacter les facultés de Genève ou Lausanne.

Master en théologie sans théologie pratique

En principe, il vous sera demandé une équivalence en théologie pratique. Les modalités sont à fixer avec une des facultés de théologie protestante de Suisse romande en fonction des détails de votre cursus en théologie.

Titre universitaire non théologique

Selon le titre universitaire obtenu et le détail des branches suivies et validées, les titulaires peuvent bénéficier d’allégement dans leur cursus académique en théologie.

Les reconnaissances se règlent au cas par cas. Il est conseillé de prendre directement contact avec les facultés de Genève ou Lausanne.

Maturité gymnasiale (bac)

Les titulaires d’une maturité gymnasiale (équivalent suisse du bac) s’orienteront logiquement vers des études universitaires en théologie protestante pour la suite de leur parcours.

Apprentissage

Dans un certain nombre de cas, il est possible d’accéder aux études universitaires dans maturité gymnasiale. Chaque université concernée détaille sa procédure, à l’image de celle de Genève.

En cas d’acceptation, ce sont les études universitaires en théologie protestante qui s’imposent.

Formations théologiques diverses

Il existe un nombre important de formations théologiques de niveau et de visées différentes. Impossible de donner des détails pour chacune.

Toutefois, il est possible d’affirmer qu’aucune formation non universitaire ne permet aujourd’hui d’accéder au pastorat.

À notre que le diplôme délivré par Cèdres formation dans le cadre du Séminiaire de culture théologique est reconnu par les facultés de Genève et Lausanne. Les candidats verront probablement leur cursus académique allégé.